Hors-Poudlard - Tome 6


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Belle, belle, belle

Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur Delacour-Provisoire

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Au Terrier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Belle, belle, belle   Ven 24 Fév - 3:27

Quand Fleur Delacour se réveilla pour la trente septième fois depuis qu’elle avait emménagé au Terrier, il était exactement 6h02 du matin. Non pas que la jeune femme soit particulièrement matinale, mais la goule ayant élu résidence au grenier avait pour coutume de faire son jogging du matin à 6h… C’est donc avec son habituelle mauvaise humeur que la vélane se dirigea de son pas léger et gracieux en direction de la salle de bain, en se promettant de toucher deux mots à Bill à propos de la bestiole du grenier.

Maintenant qu’elle faisait partie de la famille, de nombreuses choses allaient devoir changer et la jeune femme avait déjà dressé toute une liste des choses qui n’allaient pas au Terrier.
A commencer par la goule mais si encore il n’y avait qu’elle ! Plein d’autres créatures plus répugnantes et encombrantes les unes que les autres habitaient sa nouvelle maison ! Les gnomes par exemple. Des pommes de Terre sur pattes qui se baladaient insouciants dans le jardin comme si c’était normal ! Le jardin lui-même n’allait pas. D’ailleurs, pouvait-on nommer cette grande étendue d’où s’élevaient nombreuses variétés de mauvaises herbes un jardin ? Non, c’était plutôt un champ. Et Fleur y avait déjà laissé ses plus beaux escarpins. Les bleus, avec des talons hauts et un voile en satin sur la devanture d’une couleur saphir qui rappelait celle de ses yeux… Les racines de ce qui ressemblait à un poivron géant les lui avaient arrachés, elle n’avait plus remit les pieds dans le jardin depuis…
Il fallait aussi qu’elle impose quelques conditions… Elle en avait marre que ses vêtements et lotions soient à la portée de n’importe qui et exigeait une armoire verrouillée à elle toute seule dans sa chambre. En parlant de sa chambre, il fallait impérativement qu’elle change : Elle était au dernier étage et il était hors de question qu’elle continue de monter et descendre 7 escaliers plusieurs fois par jour pour le restant de sa vie –ceci dit, il était hors de question aussi qu’elle passe sa vie dans sa minuscule maison qui était particulièrement inconfortable ! Bill et elle déménageraient sûrement dans une belle villa du centre de Londres- Il lui paraissait d’ailleurs scandaleux que Molly Weasley ne lui ait pas proposé dès le départ de s’installer au premier étage, quitte à changer la chambre de Bill…C’était le minimum à faire de la part d’une mère de famille et maîtresse de maison ! La chambre de Ginny se trouvait au second, au même étage que la salle de bain… Elle changerait sûrement sa chambre avec elle…

Ces quelques projets de changements avaient suffit pour redonner le sourire à Fleur, un sourire aux dents parfaitement blanches et parfaitement alignées que dévoilaient des lèvres parfaitement roses et parfaitement pulpeuses. Un sourire parfait. La Vélane se réjouît de voir que même au réveil, le miroir lui reflétait toujours ce sourire aussi éblouissant et lumineux. Son teint unifié aux joues roses restait indéfiniment parfait tout comme son regard de saphir, surmontés de longs cils naturellement noirs malgré la blondeur parfaite de ses cheveux. Un regard parfait. Un visage parfait. Même ses cheveux restaient parfaitement lisses et soyeux après la nuit. La française adressa ce même sourire parfait à son reflet qui le lui rendit.
Qu’est-ce que Bill avait de la chance d’être le fiancé d’une femme aussi belle ! Pensa-t-elle avec joie. Elle était heureuse pour Bill, heureuse qu’il ait trouvé une femme aussi magnifique qu’elle. Il était gentil, courageux, généreux et beau, pour sûr qu’il la méritait !
Fleur resta plusieurs bonnes dizaines de minutes à s’admirer ainsi, devant le miroir, comme elle le faisait chaque matin depuis trente sept jours, s’amusant à prendre des poses plus ou moins délirantes, imitant les mannequins et se mettant même parfois dans quelques positions aguichantes et obscènes. Et c’est avec satisfaction qu’elle constatait que quelque soit l’angle sous lequel on la voyait où la moue qu’elle faisait, elle était toujours aussi ravissante.
Après cette longue séance d’admiration, elle enleva sa petite nuisette couleur saphir, la même couleur que celle de ses yeux dévoilant un corps élancé et mince, tout aussi parfait que le visage auquel il était attribué, elle se fit couler un bain bouillant en rajoutant dans l’eau toutes sortes de lotions colorées aux senteurs délicieuses qui traînaient dans la salle de bain. Enfin, elle entra dans la baignoire d’où s’élevaient à présent des centaines de bulles colorées aux délicieux parfums fruités.

" I NOOOO, LOVE WIL FAÏND A WAY, ANYWHERE I GO I’M HOME ! IF YOU ARE THERE BEEZAÏDE ME LIKE DAAAARK TEURNING INTO DAAAAY [...] "


Tel était le refrain de sa chanson préférée des Bizar’ Sisters [HRP : En fait c’est la version anglaise d’une chanson du Roi Lion XD] que Fleur chantait ou hurlait tout les matins depuis trente sept jours quand elle prenait son bain quotidien aux alentours de 7h du matin, tout en parfumant son corps des multiples parfums de sa future belle-mère et de sa future belle-sœur. Elle préférait ne pas utiliser les siens, il valait mieux les économiser, ce genre de lotions coûtait assez cher…


Dernière édition par le Ven 24 Fév - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Le Terrier
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Ven 24 Fév - 4:21

Dix jours qu'elle avait quitté Poudlard.

Dix jours qu'elle avait essayé de quitter ces mauvais instants passés au Ministère.

Dix jours qu'elle était séparée d'Hermione, Luna, Dean... Harry...

Dix jours qu'elle faisait semblant de manger, semblant de sourire, semblant d'aller bien, alors qu'un noeud perpétuel s'était installé dans la région de son estomac et qu'elle décortiquait Gazette, Chicaneur, lettres du Ministère et de ses amis avec une fébrilité maladive.

Dix jours qu'elle faisait semblant de dormir.

Et dix jours qu'elle se faisait chaque matin réveiller aux aurores par une blondasse se la jouant cocorico, strass et paillettes dans la pièce voisine, hurlant de sa maaaagnifique voix cristalline des chansons plus cuculs les unes que les autres.

Beurk.

Ginny poussa un gémissement plaintif et douloureux en enfouissant sa tête dans son oreiller. Ce fut peine perdue : la voix mélodieuse de Fleur semblait n'exister que pour vriller les tympans de la rouquine.

"Merlin, faites-la taire..."

Elle se redressa, les yeux à moitié ouvertes, lourds de fatigue, cernés jusqu'au menton, et lança un regard digne de pétrifier un basilic au mur séparant sa chambre de la salle de bains.

En plus elle massacrait l'un des morceaux - pas le meilleur certes - de son groupe préféré.

C'en fut trop. Il fallait à tout prix quitter cet endroit maudit. Mais pour aller où?

Dans la cuisine? Trop fatiguée pour manger, elle avait besoin de dormir encore quelques heures... Chez Ron alors? Et pis quoi encore! Tête-de-Momie était grincheuse ces derniers-temps... la chambre de Fred et George?

La chambre de Fred et George! un étage plus bas, Ginny pourrait y finir sa nuit sans trop entendre les jérémiades de Fleur...

Elle essaya tant bien que mal de se relever et de garder l'équilibre sur ses deux jambes - elle s'étala de tout son long sur le plancher de sa chambre, les jambes entremêlées dans les couvertures. Elle ferma les yeux, à moitié-desespérée, puis se releva doucement et quitta la pièce.

En passant devant la porte de la salle de bains, une forte odeur de muguet lui emplit les naseaux alors que Fleur entamait le treizième couplet.

Elle se mit en colère et tambourina comme un bourrin à la porte:

"J'espère qu'en plus de me réveiller à des heures inhumaines tu n'as pas vidé mon flacon de shampooing!!!" s'écria-t-elle alors que les sérénades de Fleur avaient enfin cessées.

Et puis quoi encore. mademoiselle s'incrustait dans sa vie et se permettait de lui prendre ses produits de beauté, elle qui en avait si peu?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur Delacour-Provisoire

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Au Terrier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Ven 24 Fév - 22:57

Fleur, dont seule la tête dépassait des vastes vallées de mousse oranges et jaunes tendît son bras en direction d’un petit meuble en bois placé juste à côté de la baignoire où étaient rangés plusieurs flacons de shampoing. Sans cesser de chanter, elle empoigna une bouteille en verre à moitié remplie d’un liquide violet et la vida sur ses cheveux d’or, répandant une forte odeur de muguet dans toute la pièce. Elle adorait cette odeur. La vapeur de l’eau brûlante avait à présent recouvert le grand miroir de la salle de bain et flottait dans toute la pièce comme un épais brouillard. La vélane adorait cette atmosphère de chaleur et de détente et comptait bien rester encore une ou deux heures dans son bain… Quel dommage que les Weasley n’aient pas de sauna magique !
Il faudra que je le note dans la liste de mes projets…
Songea-t-elle.

“ I WOZE SO AFRAAAIIIIIID BUT I REALIIIIZE LOVE IS NEVER... “


Mais la jeune femme, qui était de se masser le crâne avec le reste de shampoing au muguet, n’eut pas le temps de terminer le 13ème couplet de sa chanson qu’un bric-à-brac s’éleva du couloir et que la voix stridente de sa belle-sœur se fit entendre de l’autre côté de la porte. Fleur s’arrêta de chanter et leva les yeux au ciel en soupirant, en écoutant d’une oreille distraite les jérémiades de Ginevra. Qu’est-ce qu’elle pouvait être exaspérante et égoïste ! Elle ne pensait vraiment qu’à elle et se plaignait pour un rien !

« Ginevra, inutile de crier, tu vas réveiller toute la maisonnée ! Et je pense être bien plus discrète que la bestiole que vous gardez dans le grenier ! »
Rétorqua la blonde d’une voix forte et assurée. Puis elle ajouta : « Tu parles du shampoing au muguet ? Mais ma pauvre chérie, tu ferais mieux d’utiliser un shampoing pour cheveux gras, celui-ci ne correspond vraiment pas à ta qualité de cheveux… Tu devrais lire Sorcière-Hebdo, ils proposent de très bonnes marques de lotions pour les cheveux comme les tiens… »

Sur ces derniers mots, elle prit sa baguette magique qu’elle avait laissé traîner sur le même meuble qui contenait les shampoings, la pointa sur sa chevelure à présent recouverte de mousse violette, et marmonna une formule pour les rincer. Ceci fait, elle pointa la baguette sur la belle barrette bleue de Ginny qui se trouvait sur le lavabo de la salle de bain et, d’un « accio », l’attira à elle et attacha ses longs cheveux dorés en un chignon décontracté, avant de s’étendre de tout son long dans la baignoire en fermant les yeux.

« CAAAAAANE YOU FEEEEEL ZE LOVE TOUNIIIIIITEEE, ZE PEEAAAACE ZE EVENING BRIIIIINGS... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Le Terrier
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Dim 26 Fév - 22:43

Ginny laissa tomber son front de désespoir sur la porte de la salle de bains. Un autre gémissement sortit de ses lèvres...

Elle n'allait pas encore se laisser faire! Voilà que la cantatrice en chef de la maison recommençait son massacre de titres mielleux et romatniques à souhaits.

Beurk.

Elle se redressa, bomba le torse et s'exclama d'une voix tout de même un peu moins forte:

"La goule, elle ne chante pas si faux! Je prends les produits QUE JE VEUX et je n'ai en AUCUNE manière besoin de ce stupide magazine pour savoir comment avoir des cheveux propres!"


Elle s'apprêtait à rejoindre, en pétards, la chambre de ses deux frères, lorsqu'elle revint sur ses pas et s'écria:

"ET NE PASSES PAS DOUZE HEURES DANS CETTE SALLE DE BAINS! Tu n'es pas la seule à avoir le droit d'être propre!!!"

Puis, furieuse, elle descendit un étage et alla se coucher dans le lit de Fred.

Mais impossible de se rendormir. Cette demi-Vélane d'opérette lui tapait sérieusement sur le système. Pour se calmer, elle imagina durant près d'une heure différentes tortures plus sordides les unes que les autres à affliger à la blondasse. Un sourire presque carnassier trônait sur ses lèvres.

Pas de meilleur moyen de se calmer contre la Fleurite aiguë à sa connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly Weasley
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Le Terrier
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Lun 27 Fév - 2:26

Arthur et Bill s'étaient levés aux aurores ce matin-là (comme depuis quelques jours maintenant d'ailleurs) pour regagner leurs fonctions respectives au ministère, et c'est seule que Molly prenait son petit-déjeunerdans la cuisine.

Badaboum !

Un bruit de chute, de dégringolade, ou elle ne savait quoi attira son attention. Il se passait quelque chose deux étages au-dessu... étrange à cette heure pour les vacances. Ciel ! Peut-être Ron s'était-il fait mal ?! Celui-ci tout juste revenu de Sainte-Mangouste était effectivement quelque peu déboussolé et avait perdu toute notion temporelle... peut-être se croyait-il en milieu d'après-midi et avait-il décidé de faire quelques pas hors de sa chambres ?

Madame Weasley fit alors irruption dans l'entrée et grimpa quatre à quatre les escaliers... mais une fois arrivée à hauteur de la chambre de Ron, elle ne put que constaterque ce dernier ronflait paisiblement. Mais elle distingua très nettement une forte odeur de parfums divers qui avaient envahi tous les étages... Les jumeaux n'habitant plus au Terrier depuis l'ouverture de leur magasin (ils logeaient à présent sur place), elle ne pouvait plus les soupçonner de quelque farce matinale... Cependant elle commençait à comprendre depuis environ un mois que sa future brue avait fait de la salle de bain son qg... elle avait encore dû prendre d'assaut les lieux après le départ de Bill. Et à la réflexion, le bruit avait du provenir sans doute de la chambre de Ginny... Celle-ci avait du quitter sa chambre précipitemment comme elle l'avait déjà fait la veille puisque la porte entrebaillée découvrait une pièce inocupée et son lit défait.

Comprenant à présent le pourquoi de la chose, Madame Weasley joignit les mains et leva les yeux au ciel d'un air exaspéré... Cette espèce de petite sans-gène qui trouvait à redire à tout avait dû une fois de plus dévaliser l'armoire de la salle de bain... Mais pourquoi son aîné n'avait-il pas pu jeter son dévolu sur une jeune fille tout à fait convenable comme Nymphadora !!??


Dernière édition par le Lun 27 Fév - 3:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur Delacour-Provisoire

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Au Terrier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Lun 27 Fév - 2:53

« ZE WORLD, FOR ONCE, IN PERFECT ARMONY WIZE OL ITS LIVING THIIIINGS. CAAAAAN YOU FIIIIIIL ZE LOVE TOUNIIIIGHT... »

Des cris furieux et paroles incompréhensibles tentaient de traverser l’obstacle de la porte mais c’était sans compter sur la volonté de Fleur d’oublier l’existence de la rouquine jusqu’à ce qu’elle sorte de son sanctuaire de mousse. Ginevra était une gamine capricieuse, têtue, égoïste et en plus de ça, pas compréhensive pour un sou. La jeune vélane se tuait à lui donner des conseils pour soigner les nombreux défauts physiques de sa belle-sœur, et elle, ingrate qu’elle était, se plaignait sans cesse qu’on utilise ses shampoing et criait à tord et à travers parce que SOI DISANT la française faisait du bruit… au lieu de la remercier de son attitude bénévole !
Voyant que les hurlements de Ginny persistaient, Fleur ouvrit le robinet de la baignoire afin de couvrir sa voix et se mit à chanter plus fort.

« YOU NIDEUNT LOUK TOU FAAAAR ! STILING THROUGH ZE NIGHTS UNCERTAINTIZ LOVE IS WERE ZEY ARE !! »


Cette jeune fille devait sûrement souffrir d’un complexe d’infériorité pour refuser sans cesse ses conseils et lui crier dessus sans arrêts… Sans doute le fait d’avoir une présence féminine dans son foyer bien plus supérieure à la sienne lui faisait perdre sa confiance en soi et elle devait sûrement se remettre en question… Après tout, les seuls membres de sexe féminin de la famille étaient Molly et Ginevra… Molly était grosse et avait des rides, qui voudrait lui ressembler ? Ginny, elle, était plutôt mince (voir même maigrichonne au goût de Fleur) et avait une peau parfaite (Enfin, sans compter son acné monstrueuse et ses horribles tâches de rousseurs…)… Certes, Hermione venait de temps en temps mais cette pauvre fille n’a rien pour elle, il n’y a qu’à voir ses cheveux horriblement touffus et emmêlés ! Et leur banale couleur châtain… L’arrivée d’une jeune fille aussi magnifiquement belle et désirable que Fleur l’avait sûrement bouleversée et la rouquine avait du se rendre compte que ses cheveux étaient gras, ses dents mal rangées, ses points noirs nombreux… Mais pour se persuader qu’elle était toujours la plus belle, elle refusait les conseils de la vélane comme si elle n’en avait pas besoin et manifestait une attitude exécrable envers elle pour lui montrer son mécontentement et sa jalousie. Même si au fond d’elle, elle voulait de Fleur pour modèle…
Oui, c’était sûrement ça. Complexe d’infériorité, jalousie.
Cette explication à la colère injustifiée de Ginny satisfit la française et elle n’y repensa plus jusqu’à ce qu’elle ait chanté trois fois tout le dernier album des Bizar’Sisters et remarqué que la baignoire avait largement débordé depuis qu’elle avait ouvert le robinet, inondant une bonne partie de la salle de bain. La petite horloge présente à côté de la porte indiquait qu’il était 9h21. Jugeant qu’elle était restée assez de temps dans son bain (les bulles avaient presque toute disparue !), elle sortit gracieusement de la baignoire en défaisant son chignon, laissant tomber dans son dos sa longue cascade d’or blanc.
SHLIP ZOUIC CRAC POUF !
Fleur n’eut pas le temps de faire deux pas qu’elle glissa sur le carrelage mouillé, essayant de se rattraper au rideau de douche mais celui-ci se déchira et la vélane s’étala de tout son long sur le sol trempés de la salle de bain.
Rougissant de honte, malgré l’absence de spectateurs pour admirer cette scène comique, elle se releva tremblante en sentant des élancements douloureux dans sa jambe droite. Puis, après avoir attrapé et revêtu un joli peignoir couleur feu, elle lança un regard furieux en direction du carrelage.
Pourquoi les Weasley avaient-ils mit du CARRELAGE dans leur salle de bain ? Ils ne savaient donc pas que c’était dangereux ! Il faudra qu’elle en touche deux mots à Molly, hors de question de risquer de se casser le cou tous les matins !
D’un coup rapide de baguette magique, la jeune fille se sécha les cheveux et chercha des yeux sa jolie robe mauve mais en vain. Pourtant, elle était persuadée de l’avoir pendue au portemanteau de la salle de bain ! Ginny devait sûrement lui avoir piquée sans son autorisation ! A moins que Molly ne l’ait prise pour la laver, encore une fois sans lui demander ! Qu’est-ce qu’elles pouvaient être exaspérantes à toujours faire disparaître SES affaires !
Fleur sortit en trombe de la salle de bain avec les chaussons rouges de Ginny au pied pour éviter de glisser (qu’est-ce qu’elle pouvait avoir de grands pieds !), secouant sa belle crinière blonde d’un revers de la main et alla cogner avec force à la porte de la chambre de sa belle sœur.

« GINEVRA !! GINEVRA !! EST-CE QUE C’EST TOI QUI A PRIT MA BELLE ROBE MAUVE ??? »


Puis, sans attendre la réponse de cette dernière, la demi-vélane ouvrit la porte de la chambre et constata que son occupante était absente. Sans s’en soucier le moins du monde elle commença à vider une à une les étagères de vêtements de sa belle-sœur pour essayer de trouver sa belle robe, songeant qu’il allait bientôt faire un tri avec les vêtements de Ginny… Elle avait de ces goûts parfois… !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly Weasley
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Le Terrier
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Lun 27 Fév - 3:18

Molly s'apprétait à aller frapper doucement à la porte de la chambre de Fred et George pour voir si ça fille allait bien lorsqu'elle entendit les pas lourds et décidés au-dessus.

"Ginny ?" interrogea-t-elle. Mais n'obtenant aucune réponse et rebroussa chemin et trouva la porte de la chambre de sa fille franchement ouverte.

On entendait dedans un sacré remue-ménage... peut-être rangeait-elle sa chambre à l'occasion de la venue prochaine d'Hermione après tout...

"Ginny ?" répéta-t-elle en s'approchant.

Mais arrivant devant la porte, que ne constata-t-elle pas ?! Sa future brue vidant sans gène l'armoire de la jeune fille, envoyant robes et capes de-ça de-là, l'une sur le lit, l'autre sur le bureau, les pull par ci, les chemisiers par là, prenant soin d'en passer devant elle alternativement pour admirer le résultat devant la glace de l'armoire.

Molly ne put s'empêcher d'exploser devant un tel spectacle !

"Fleur !" s'écria-t-elle avec colère et indignation. "Puis-je savoir ce que tu fais dans la chambre de ma fille, dans l'armoire de ma fille, avec les affaires de ma fille, et surtout à sacager et froisser sans la moindre gène les effets de ma fille ?"

Elle avait beau essayer de conserver un semblant de conte nance, elle fulminait ! sans doute le résultat d'un trop-plein de tension accumulé durant ces dernières semaines.

"Cela a peut-être cours chez toi en France. Mais ce ne sont pas là les manières de gens civilisés et courtois ! surtout lorsqu'ils ne sont pas chez eux !"

"A moins que Ginny ne t'en aie donné l'autorisation...?" ajouta-t-elle, demeurant là dans l'encadrement de la porte, les poings sur les anches, mais d'un ton qui tentait de recouvrer son calme en dépit du profond mécontentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Le Terrier
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Jeu 9 Mar - 20:26

Entendant d'abord Fleur puis sa mère l'appeller, Ginny roula les yeux en essayant de se persuader que la nuit prochaine, elle arriverait à accumuler plus de cinq heures de sommeil.

En ouvrant la porte de la chambre des jumeaux, elle entendit sa mère commencer à sérieusement s'énerver, et ce qu'elle disait commença à la remttre hors d'elle. Elle grimpa à l'étage supérieur en courant dans l'escalier, elle se glissa entre sa mère et la porte de sa chambre et ce qu'elle vit la fit virer au cramoisi. Ses traits se crispèrent de rage.

Ses vêtements étaient étalés PARTOUT dans la pièce! PARTOUT! Ses yeux se posèrent sur les pulls tricotés par sa mère et la jolie robe rouge que Fred et George lui avaient offerte, le tout roulé en boule à côté de la corbeille.

Elle ne put se retenir plus longtemps. Les poings serrés, les épaules voûtées, elle poussa un hurlement à réveiller tout le village. Cela faisait des années qu'elle n'avait pas hurlé de la sorte.

Elle se dirigea vers Fleur et lui arracha des mains les chemisiers qu'elle tripotait d'un air satisfait.


"MAIS ENFIN POUR QUI TU TE PRENDS? TU VAS ME RANGER CA TOUT DE SUITE! MAINTENANT! ET LA PROCHAINE FOIS QUE JE TE REPRENDS A FOUINER DANS MES AFFAIRES JE TE JURE QUE JE TE RASE LES CHEVEUX JUSQU'A L'EPINE DORSALE!"

La jeune fille fulminait, les poings sur les hanches, les menaces de mort les plus originales défilant dans ses yeux furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur Delacour-Provisoire

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Au Terrier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   Mar 28 Mar - 15:40

Oh, quelle était charmante la petite robe d’été rose de Ginny ! Elle lui irait parfaitement bien et mettrait en valeur ses jambes élancées ! Sa belle sœur ne pouvait plus se permettre de la porter, la couleur de la robe jurerait horriblement avec celle de ses cheveux et elle la boudinerait trop de toute manière ! Elle la posa de côté avant de porter son attention sur un joli chemisier beige qu’elle déplia instantanément et qu’elle passa devant elle pour s’admirer à la glace, avec un sourire éclatant.
C’était LE modèle qu’elle cherchait désespérément depuis le jour où elle avait vu l’affiche devant le magasin de chez Mme Guipure, peu avant d’emménager chez les Weasley. Malheureusement, la propriétaire lui avait affirmé qu’il n’en restait plus en stock. Il avait un joli décolleté en triangle, les boutons en forme de cœur étaient faits avec de l’authentique os de dragon (XD) et le tissus, dont la matière lui était inconnu, était particulièrement léger et soyeux. Mais elle n’eut pas le temps de s’admirer plus longtemps que le reflet de la silhouette ronde de Molly Weasley la rejoignit dans le miroir, instantanément suivi de sa voix perçante bien familière.
« Fleur pourquoi tu fais ci ? Fleur arrête de faire ça ! Fleur on ne se conduit pas de cette manière et gnagnagna et gnagnagna… »
Quelle boule de nerfs cette bonne femme ! Pas un soupçon de tact et de patience ! Qu’est-ce que la demi-vélane avait bien pu faire de mal ? Etait-ce sa faute si Ginny s’amusait à lui piquer sans cesse ses vêtements ? 2 robes et 4 jupes avaient du disparaître depuis son arrivée au Terrier ! La jeune fille, à défaut de se retourner pour faire face à sa belle-mère, se contenta de fixer la dans le miroir d’un air exaspéré, ne l’écoutant qu’à moitié, trop occupée à trouver une ruse pour que Ginny accepte de lui filer son beau chemisier. Elle ne saisît même pas les nombreux sous-entendus désagréables que lui adressait la maîtresse de maison.
Quand celle-ci eut finit sa liste de reproche rébarbatif, Fleur s’apprêta à contester quand une tornade rouge fit irruption dans la pièce et lui arracha son beau chemisier d’un coup sec en poussant des hurlements et menaces à une vitesse phénoménale. La française se retourna de surprise et écarquilla les yeux. Jamais elle n’avait vu sa belle-sœur de la sorte ! Son teint avait prit la couleur de sa chevelure décoiffée et ses traits étaient déformés par la colère.
Eh bien, quelle belle ambiance dans cette famille !
Fleur poussa un soupir d’exaspération volontairement bruyant et resserra son peignoir autour d’elle en secouant ses cheveux mouillés d’un revers de main, ce qui eut pour effet d’éclabousser Ginny.

« Ginevra, tu devrais éviter de t’énerver de la sorte, bientôt on ne différenciera plus ton visage de tes cheveux ! Lui lança la blonde, sans plus prêter attention à Molly. Je cherchais ma robe mauve, tu sais, celle que tu as tâchée la semaine dernière avec ton chocolat chaud ! Où l’as-tu mise ? » Lui demanda-t-elle comme si elle savait déjà que c’était Ginny qui l’avait en sa possession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belle, belle, belle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belle, belle, belle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hors-Poudlard - Tome 6 :: LOUTRY STE CHASPOULE :: ~¤~LeTerrier~¤~-
Sauter vers: